Le Port Autonome de Kribi

Organisation

Le PAK est une société à capital public, réorganisée par les décrets N° 2016/267 et 2016/268 du 29 juin 2016 portant respectivement réorganisation et approbation des Statuts. Il est placé sous une double tutelle : financière avec le Ministère en charge des Finances, et technique avec celui dédié aux Transports. La circonscription géographique du Port autonome de Kribi couvre la circonscription maritime de Kribi, dans le département de l’Océan. La nomination de son Directeur général et de son Directeur général-adjoint est intervenue à l’issue d’un conseil d’administration tenu le 23 août 2016, et celle de ses cadres-dirigeants à l’issue d’un conseil d’administration tenu le 29 décembre 2016. L’entreprise est administrée par deux  organes de gestion : le Conseil d’Administration et la Direction Générale.

Les missions

Le PAK assure la gestion, l’exploitation, la maintenance, l’entretien du port de Kribi et des installations de la composante portuaire du Complexe Industrialo-Portuaire de Kribi.

A ce titre, et à l’intérieur de la limite de sa circonscription portuaire, il est chargé des tâches suivantes :

  • Coordination générale des activités portuaires
  • Sécurité et de la police des opérations d’exploitation du port et de ses dépendances
  • Travaux d’équipement, d’extension, d’amélioration, de renouvellement, de reconstruction, d’entretien et développement dudit port et de ses dépendances
  • Gestion, entretien, maintenance et renouvellement des infrastructures et des équipements portuaires qui lui sont affectés
  • Coordination des activités industrielles et commerciales relatives à l’exploitation portuaire, notamment l’entreposage, l’acconage, la manutention, le remorquage, le lamanage, la consignation, le stockage, la gestion des terminaux, le pilotage, le transit, l’avitaillement des navires
  • Coordination générale de l’ensemble des services et organismes publics qui concourent à l’activité portuaire ou en bénéficient
  • Protection de l’environnement portuaire
  • Maîtrise d’ouvrage des travaux confiés aux entreprises spécialisées, y compris le dragage
  • Contrôle de l’adéquation entre le service rendu et les tarifs y afférents
  • Encadrement de la communauté portuaire au sein du comité consultatif d’orientation créé auprès dudit port.

Il tient aussi du PAK de réaliser le programme d’investissement en vue de l’extension ou du renouvellement des infrastructures portuaires, ou d’acquisition de nouveaux équipements, ainsi que de suivre les conditions de son exécution. Missions qui s’effectueront en concertation entre le Port Autonome de Kribi, le Comité Consultatif d’orientation prévu par les dispositions du décret N° 99 L29 du 15 juin 1999 sus visé, l’Agence d’aménagement et de développement du Complexe Industrialo-Portuaire de Kribi et l’Autorité Portuaire nationale.

Dans le cadre de ses missions, le Port Autonome de Kribi met en place un système de gestion des données portuaires, alimenté par les opérateurs de la place portuaire.

Le Port Autonome de Kribi est en outre chargé de la gestion des services publics tels que les voiries et réseaux divers, le balisage, les dispositifs d’aide à la navigation à l’intérieur de la circonscription portuaire ou pour ses accès et des services d’incendie, et en tant que de besoin, des services annexes ci-après : le domaine public maritime et la protection des côtes, le service de la signalisation maritime, le service de la navigation maritime et les activités qui y sont généralement rattachées.

Le Port Autonome de Kribi peut transférer ou concéder, à l’intérieur de sa circonscription portuaire, les activités commerciales et industrielles ci-après : l’entreposage, I’acconage, la manutention, le remorquage,  la consignation, le stockage, la gestion des terminaux, le pilotage et le lamanage, les activités industrielles, le transit, le ravitaillement des navires.