Les chargeurs conseillent le Port autonome de Kribi

Le 08 août dernier, a eu lieu à Kribi, la cérémonie de signature d’un protocole d’accord entre le Port Autonome de Kribi (PAK) et le Conseil National des Chargeurs du Cameroun (CNCC). L’objectif de cet accord est la promotion du commerce international et la facilitation du passage des marchandises au Port de Kribi. La cérémonie s’est tenue dans la salle des conférences de l’immeuble-siège abritant la Direction générale et les services administratifs du Port autonome de Kribi. Elle a connu la participation effective des Directeurs Généraux de chacune des entreprises engagées, ainsi que du Préfet du Département de l’Océan.

Cet important partenariat vise, pour les deux parties, les objectifs suivants :

  • Mettre en place un cadre de collaboration visant la facilitation et la stimulation du trafic en provenance et à destination du Port de Kribi ;
  • Mettre en place un cadre d’échanges de données et d’informations relatives au passage des marchandises au Port de Kribi ;
  • Mettre en œuvre toutes les actions concourant à améliorer les délais et les coûts de passage des marchandises au Port de Kribi ;
  • Mettre en œuvre les actions concourant à l’amélioration du professionnalisme des intervenants de la chaine logistique ;
  • Mettre en place un cadre adéquat pour assister les chargeurs tout au long de la chaine logistique.

Le Gouvernement camerounais est en effet engagé, depuis les années 2000, avec l’appui des partenaires et parties prenantes du secteur portuaire, dans un processus de facilitation du passage des marchandises ayant pour but la réduction des coûts et délais de passage. Cela, dans l’optique de dynamiser la compétitivité de l’économie nationale et l’amélioration de son rang dans différents classements internationaux, dont celui du « Doing Business ».

Réduction des délais des passage

Les premiers résultats sont d’ores et déjà perceptibles. C’est ainsi que les délais de passage au port de Douala par exemple ont été considérablement réduits, passant de 19,5 à 10 jours. Ce qui renforce de fait même la compétitivité dudit port, et mécaniquement celle de l’économie camerounaise, dans son ensemble. Dans cette foulée, le Port Autonome de Kribi (PAK) a également pris en compte les diverses recommandations des membres de la Communauté Portuaire nationale et des organisations internationales œuvrant dans la facilitation du commerce international (UNCEFACT, CNUCED, OMD, OMI, ICCO, OMC, etc.). C’est ainsi qu’ont été mises en œuvre les procédures suivantes :

  • Simplification des procédures de passage de marchandises
  • Dématérialisation des procédures du commerce international
  • Abaissement des coûts de passage
  • Augmentation des projets de développement des capacités logistiques
  • Simplification des formalités financières
  • Fluidification de la communication opérationnelle

La plus-value d’un partenariat unique

La compétence du Conseil National des Chargeurs du Cameroun (CNCC) dans le suivi des opérations du Commerce International et l’assistance aux chargeurs permettra au PAK d’améliorer la qualité de ses services et de stimuler son volume de ses trafics grâce à :

  • Une promotion commune des activités du Port de Kribi ;
  • Des plateformes de communication communes sur les activités commerciales du Port de Kribi
  • Le développement de projets et d’infrastructures logistiques répondant aux besoins des chargeurs
  • L’exécution de missions commerciales communes afin de rencontrer les acteurs du commerce international Tchadiens, Centrafricains et Congolais
  • La vulgarisation des procédures du commerce international au Port de Kribi.
  • l’incitation des grands chargeurs à développer leur propre système d’information.